LES BEAUX-ARTS / GEM

Les Beaux-Arts des TC est le nom du Groupe d'Entraide mutuelle du Languedoc Roussillon pour personnes traumatisées crâniennes et cérébro-lésées


Il s'agit de :

> proposer à ses adhérents de lutter contre l'isolement à travers l'organisation d'activités de loisir, sportives, d'expression et culturelles !

> s'ouvrir sur la cité.

>  proposer de l'informations culturelle mais aussi sur le réseau d'aide et de prise en charge des personnes cérébro-lésées et traumatisées crâniennes.



Qu'est ce qu'un GEM ?

L'innovation du GEM tient à ce que pour la première fois des personnes handicapées cognitifs sont invitées par les pouvoirs publics à se responsabiliser en prenant une part active à la définition et à l'organisation d'un projet les concernant : le projet d'entraide du GEM dont ils peuvent librement fixer les modalités.


Le but poursuivi est le désenclavement d'une population souffrant plus particulièrement d'isolement et d'exclusion sociale en instaurant à la fois des liens sociaux réguliers entre pairs et avec le reste de la cité.

Le Gem est une entité juridique indépendante organisé en association loi 1901 composée d'adultes connaissant des troubles cognitifs reconnus ou non-reconnus handicapés. Compte tenu de la fragilité des personnes en situation de handicap
cognitif, le GEM doit être parrainé par une autre association dotée d'une compétence gestionnaire.


Les Gem bénéficient d'une enveloppe annuelle de fonds publics.

Chaque structure est dotée d'un local, d'un personnel d'encadrement salarié dénommé animateurs et organise une série d'activités qui vont de simples échanges à des ateliers thématiques (peinture/informatique/photo/cuisine/théâtre/relaxation....), réunions festives, sorties culturelles, loisirs, voyages ou toute autre activité spécifique entrant dans le cadre de leur projet d'entraide.


Le GEM doit s'efforcer d'être une passerelle vers la réinsertion sociale de personnes vulnérables et désocialisées. Les adhérents s'engagent à participer à la vie du groupe et dans la mesure du possible à s'ouvrir en direction d'une participation plus large à la vie de la cité. La circulaire ne stipule aucun engagement de la part de la personne qui fréquente le GEM, c'est un lieu ouvert, convivial, dans lequel les personnes se retrouvent autour d'un projet commun. À la différence des hôpitaux de jour ou des CMP, les activités se déroulant dans les GEM sont largement portées par les adhérents eux-mêmes, suivant leurs envies et leurs possibilités.

Les GEM sont des lieux non médicalisés.
Cela permet aux adhérents de se responsabiliser et de reprendre une confiance en soi souvent fortement ébranlée par les difficultés rencontrées par les personnes souffrants de troubles cognitifs.
Pour remplir sa mission spécifique d'entraide et d'accompagnement des personnes, le GEM tisse un réseau de partenariats avec la communauté environnante.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire